Guide sur le dosage

Grâce à une directive publiée par la FDA des États-Unis (Food and Drug Administration) en 2005, il est désormais possible pour les scientifiques de convertir les doses de substances thérapeutiques efficaces sur les animaux de laboratoires, en doses adaptées aux êtres humains (1). C’est ce que l’on appelle, dans l’univers médical, l’extrapolation des doses inter-espèces. Ce guide a pu être établi après plusieurs années de recherches et d’expériences, effectuées par des scientifiques de renom, de différentes origines.

Cette directive de la FDA indique clairement que pour réaliser une telle conversion, quelques paramètres doivent être pris en compte, à savoir la différence entre les masses corporelles des deux espèces et la différence entre leurs surfaces corporelles. Pour faciliter donc la tâche, la FDA a formulé une table de facteurs de conversion qui offre la possibilité de convertir rapidement les doses animales en doses humaines. Les valeurs utilisées, sont les masses et les surfaces corporelles moyennes des animaux de laboratoires les plus souvent soumis aux expérimentations, comme le rat, la souris et le singe.

pterostilbene dosage

Pour obtenir donc la Dose Équivalente Humaine (DHE) sans effet toxique sur l’organisme, il faut appliquer la formule suivante :
DHE (mg/kg) = Dose animale (mg/kg) multipliée par Km Animal/Km Humain

L’approche de la FDA utilise ici un facteur de sécurité « Km », qui varie en fonction du poids moyen de l’espèce concernée et de sa surface corporelle. Ce facteur est de l’ordre de 3 au minimum chez les animaux de petite taille comme la souris, et de 20 chez les animaux de taille plus grande, tels que le babouin par exemple. En principe, la valeur de ce facteur de sécurité augmente au fur et à mesure que la taille de l’animale est importante. Toujours selon la FDA, un homme adulte présente un facteur de 37 Km.

Conversion de la dose animale en Dose Humaine Équivalente:

Humain (adulte) : 60 kg (poids corporel) – 1,6 m² (surface corporelle) – 37 Km (facteur Km)
Humain enfant : 20 kg – 0,8 m² – 25 Km
Babouin : 12 kg – 0,6 m² – 20 Km
Chien : 10 kg – 0,5 m² – 29 Km
Singe : 3 kg – 0,24 m² – 12 Km
Lapin : 1,8 kg – 0,15 m² – 12 Km
Cochon de Guinée : 0,4 kg – 0,05 m² – 8 Km
Rat : 0,15 kg – 0,025 m² – 6 Km
Hamster : 0,08 kg – 0,02 m² – 5 Km
Souris : 0,02 kg – 0,007 m² – 3 Km

En prenant donc en compte ces différentes données et en appliquant la formule de la FDA, la dose de ptérostilbène efficace à l’Homme s’obtient en divisant le Km Animal sur le Km Humain, et en multipliant le ratio obtenu avec la dose efficace à l’animal concerné (en mg/kg).

En utilisant la dose appropriée à la souris, on a pu obtenir une dose humaine sans effet toxique de 17 670 mg/j pour un adulte de 70 kg environ (2).

Dans une autre expérience, la dose de ptérostilbène adaptée aux rats et hamsters convertie en dose humaine, donne un résultat de 25 à 118 mg/j. L’administration de cette substance chez ces animaux a favorisé la baisse de cholestérol (3) et amélioré leurs fonctions cognitives (4).

D’autres études menées sur des rats ont démontré que pour un effet sur la glycémie et les inflammations, il faut une dose plus élevée en ptérostilbène, d’environ 117 à 472 mg/j. (5) (6)

En moyenne, la plupart des études réalisées suggèrent une dose humaine de 50 à 150 mg de ptérostilbène par jour. Soit 2 à 3 gélules répartit dans la journée (matin, midi et soir) de 50mg de ptérostilbène pur à 99,8% et sans excipient de chez Dynveo®

 

Références :

(1) www.fda.gov/downloads/Drugs/Guidances/UCM078932.pdf
(2) J Agric Food Chem. 2009 Apr 22;57(8):3180-6. doi: 10.1021/jf803579e.
(3) J Agric Food Chem. 2005 May 4;53(9):3403-7.
(4) J Agric Food Chem. 2008 Nov 26;56(22):10544-51. doi: 10.1021/jf802279h.
(5) Life Sci. 2006 Jul 10;79(7):641-5. Epub 2006 Apr 17.
(6) Carcinogenesis. 2010 Jul;31(7):1272-8. doi: 10.1093/carcin/bgq004. Epub 2010 Jan 8.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*